Arts contemporains
À la rencontre de l'innovation et de l'originalité
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
 

Les artistes invités sont majoritairement des artistes émergents, parce que notre galerie a aussi pour objectif de promouvoir ce type de travaux et de contribuer au démarrage de nouvelles carrières en offrant la visibilité et une nouvelle expérience d'exposition. Ces artistes seront invités à exposer des œuvres durant une période pouvant aller d'un à deux mois. Toute une gamme d’avenues et de techniques d’expression seront ainsi proposées au public.

Calandrier d’expositions 2014 / 2018

2014

1.        Du 16 janvier au 16 fév. 2014              Nathalie Guérin  (Naturellement

2.        Du 17 fév. au 16 mars 2014                Sophie Ouellet  (Le paradoxe de la nuit noire)

3.        Du 17 au 30 mars 2014                       Artistes permanents  (Œuvres  choisies)

4.        Du 31 mars au  4 mai 2014                 Roger Audibert  (Fragment de mémoire)

5.        Du 5 mai au 8 juin 2014                       Brigitte Savoie  (Errance)          

6.        Du 5 mai au 8 juin 2014                       Günes-Hélène Isitan  (Micro paysages), solo de l’artiste permanente

7.        Du 9 juin au 13 juillet 2014                   Artistes permanents  (Voyages intérieurs)

8.        Du 1er au 31 août 2014                        Emmanuelle Breton  (Silence murmuré du passé)

9.        Du 1er au 30 sep. 2014                        France Malo  (Corps-fusion), solo de l’artiste permanente

10.      Du  1er au 31 oct. 2014                        Artistes permanents  (Le bruit du silence)

11.      Du 16 nov. au 10 déc. 2014                 Carole Baillargeon  (Œuvres récentes), solo de l’artiste permanente  


12.      Du  11 déc. 2014 au 18 jan. 2015        Collectif de photographes  (Transfigurations)                                                                                                                                                                                                                                                                   

2015

1.        Du 16 fév. au 22 mars 2015                  Francoise Issaly  (Conjonctures et autres perspectives)

2. Du 23 mars au  26 avril 2015                      Pierre Bureau  (Mondes parallèles)

3. Du 27 avril au 31 mai 2015                         Collectif de photographes (Beauté récupérée)                                                            

4. Du 1er juin au 5 juillet. 2015                        Marie-Josée Bergeron  (6e sens)           

5. Du 6 juillet au 16 août 2015                         Nicole Thozet  (Couleurs et mouvements)

6. Du 17 août  au 30 sep. 2015                       Artistes permanents

7. Du 1er  au 31 oct. 2015                               Synergie (artistes permanents)                                                                                                           

8. Du 1eroct. au 30 nov.  2015                         Julie-Mila Bouffard

9. Du 1er déc. 2015 au 23 jan 2016                 Danielle Dupont  (Entre deux mondes)


2016 

1. Du 24 jan. au 21 fév. 2016                           Danielle Chapleau   (Isthmes), solo de l’artiste permanente

2. Du 22 fév. au 31 mars 2016                         Nadjejda Gilbert   (Dévoilement)

3. Du 1er au 30 avril 2016                                Geneviève Roy    (Visions urbaines)

4. Du 1er mai au 29 mai 2016                          Patrycja Walton   (Décousues / Unsewn)

5. Du 30 mai au 17 juillet 2016                        Sylvie Plante   (Animal Nation)

6. Du 18 juillet au 31 aout 2016                       Françoise Falardeau   (Liberté d’expression)

7. Du  1er  au 30 sep. 2016                              Karine Dezainde  (Instinct animal)

8. Du  1er au 31 oct.2016                                 Artistes permanents  (Le temps suspendu)                                                                                         

9. Du 1er  au 30 nov.  2016                              Karolle Grondin (Matières, textures et transparences)

10. Du 1er déc. 2016 au 22 jan. 2017              Caroline Noël (Le curieux destin d’un Merck Index)

 

2017

1. Du 23 jan. au 18 fév. 2017                            Collectif 

2. Du 19 fév. au 19 mars 2017                          Collectif 

3. Du 20 mars  au 23 avril 2017                        Debby Talbot  (Repai(è)res)

4. Du 24 avril  au 28 mai 2017                          Carole Arbic  (Les rescapés)

5. Du 29 mai  au 30 juin 2017                           Caroline Guernon  (Ashrama)

6. Du 1er au 30 sep. 2017                                 Collectif de photographes (Urbanité)                                                            

7. Du 1er au 29 oct. 2017                                  Artistes permanents                                                                           

8. Du 30 oct. 2017 au 28 jan. 2018                   Brigitte Dahan (Mouvances)

 

2018

1. Du 29 jan. au 31 mars 2018                           Collectif

2. Du 1er au 29 avril  2018                                  Luce Lamoureaux (Fleuritures)

3. Du 30 avril  au 3 juin 2018                              Nathalie Frenière  (À ciel ouvert)

4. Du 4 au 30 juin 2018                                       Marie-Chloé Duval  (Sociabilités)

5. Du 1er juill. au 31 août 2018                            Christyne Proulx (Voir les mondes rêvés) 

6. Du 1er au  31 octobre 2018                             Julie Lemire (Interreliées)                                                                   

7. Du 1er nov. au 2 déc. 2018                              Emmanuelle Breton  (S’amarrer de conscience)


   

 
Vign_S’amarrer_de_conscience-carton_Page_1

La Galerie d’art uNo présentera du 29 octobre au 2 décembre 2018 l’exposition S’amarrer de conscience de l’artiste invitée, Emmanuelle Breton. Une rencontre avec l'artiste aura lieu le samedi 10 novembre de 13 à 16 h.

Emmanuelle Breton est titulaire d’un baccalauréat en arts visuels et d’un microprogramme de 2e cycle en éditions de livre d’artiste de l’Université Laval.  Elle travaille dans une maison-atelier de Lac-Etchemin en Chaudière-Appalaches. En plus d’avoir à son actif plusieurs expositions, elle agit à titre de consultante en arts visuels pour divers organismes et institutions de la région Chaudière-Appalaches. 

Marilie Labonté, historienne de l’art, décrit la pensée du corpus d’œuvres exposé :

« Éveiller notre conscience à l’importance de l’environnement qui nous entoure, tel est le message porté par l’exposition S’amarrer de conscience de l’artiste Emmanuelle Breton. L’abondance et l’appât du gain deviennent ainsi les maîtres mots du monde de surconsommation dans lequel nous vivons, et ce, généralement au détriment de l’équilibre et du respect de notre écosystème.

Le grand intérêt de l’artiste pour la nature et ses vastes espaces, entre champs et marées, se reflète inévitablement dans les images qu’elle crée et les titres qu’elle donne à ses œuvres. D’un autre côté, l’impression d’estampes et la création de gaufrages deviennent une façon pour elle d’évoquer l’empreinte écologique et la trace que laisse l’être humain sur son passage.

Le tout traduit le sentiment de crainte et d’incertitude de l’artiste vis-à-vis les choix des gouvernements, des industries ou de chacun d’entre nous qui peuvent en peu de temps bouleverser l’équilibre de notre écosystème. Ce même écosystème fait partie intégrante de notre identité, de nos racines que nous avons le devoir de protéger pour les générations futures.»

 
Vign_Carton_recto

La Galerie d’art uNo présentera du 1er au 31 octobre 2018 l’exposition Interreliées de l’artiste invitée, Julie Lemire.

Du monde du multimédia d’où Julie Lemire émerge après plusieurs années de pratique, elle aborde aujourd’hui l’univers de la peinture en intégrant dans son processus de création toute l’expérience acquise depuis 1998 ajoutée à une expression artistique plus personnelle. Retour inévitable à ce monde connu qui berçait autrefois son enfance, cette démarche s’avère pour elle une source motivante et potentielle de grande créativité.

L’humain se trouve ici au cœur de sa recherche. Il alimente son intérêt à transposer sur la toile un sentiment, un état d’âme.  Considérant l’importance du sujet, il ne faut pas négliger l’environnement qui encadre celui-ci et qui met en lumière toute l’atmosphère qui y règne. La scène devient aussi importante que l’acteur.

Voici quelques mots de l’artiste :

À l’aube de ma carrière d’artiste peintre, me voilà à sillonner comme un pèlerin cherchant durant son voyage, la motivation profonde de sa quête.  Dans cette quête, il y a toute cette dualité qui s’installe en voulant explorer différentes avenues, tant dans l’expression picturale que dans le concept, mais par-dessus tout, dans ce que j’ai besoin de communiquer.  

Mon projet d’exposition se veut une interrelation non seulement dans le concept, en proposant une série d’œuvres abstraites et figuratives, mais également dans les techniques utilisées, c’est-à-dire le collage et l’acrylique.

Le mariage des couleurs, des formes et des motifs des papiers japonais sont autant d’éléments qui suscitent l’inspiration dans mon processus de création. Bien souvent, l’abstraction apporte cette liberté exploratoire et sert également de point d’ancrage lors de la réalisation d’une œuvre plus figurative.  

 
Vign_Voir_les_mondes_reves

La Galerie d’art uNo présentera du 1er juillet au 31 août 2018 l’exposition Voir les mondes rêvés de l’artiste invitée, Christyne Proulx.

Christyne donne une place prépondérante aux émotions dans toutes ses œuvres. Elle évolue au fil des toiles et chaque œuvre lui apporte de nouvelles agitations, de l'inattendu. Elle privilégie maintenant le message plutôt que l'esthétisme pur. Sa peinture est un langage qui ne cherche pas la trace du monde qui s’offre à nos yeux, mais bien une histoire, un discours pictural.
 
Des personnages intériorisés, dépouillés de "superflu", naïfs et parfois minimalistes s'expriment à travers un univers qui suscite une profonde introspection et une réflexion.  Des personnages empreints d’un vécu qui nous confessent leur poésie muette. Des couleurs sombres, parfois délavées dévoilent l'état d'être, l'histoire et la complexité de ses sujets.
 
Aux tableaux émouvants se marient des titres évocateurs qui règnent dans une atmosphère énigmatique aux abords surréalistes. Des créations qui se racontent à travers un pont entre le rêve et la réalité, où la frontière n’est qu’un monde de liberté, d’émotion et de sentiment…

 

 
Vign_Duval-carton

La Galerie d’art uNo présentera du 4 au 30 juin 2018 l’exposition Seul ensemble de notre artiste invitée, Marie-Chloé Duval. Originaire du Kamouraska, Marie-Chloé Duval a un parcours des plus atypiques. Aujourd’hui artiste peintre autodidacte à temps plein, ce n’est pas avant ses études à la maitrise en criminologie que Duval découvre son talent pour la peinture.


Au moment de poursuivre ses études au doctorat en criminologie, elle se questionnait à savoir comment atteindre ses objectifs de vie : soulever la conscience sociale et inspirer les gens à être le meilleur d’eux-mêmes. L’art s’est rapidement présenté comme la réponse à ses questionnements puisqu’elle y voit un acteur de changement important et puissant.


Voici quelques mots de l’artiste :

‘’ L'exposition Seul ensemble explore la notion de groupe et d'individualité. Il y a plus de 10 ans que je suis inspirée par les mots de Daniel Bélanger, seul ensemble. Ils m’accompagnent dans mes longs moments d'observation et cette exposition est mon interprétation d'un monde qui va vite, trop vite, qui se perd…Ce monde qui est également et pourtant si collectif, si humain. Ainsi, sans jamais totalement perdre notre humanité nous avançons. Il ne suffirait que de peu pour être davantage ensemble et moins seul.

Dans l'exposition je cherche à briser l'évidence. Est-ce que les gens arrivent? Partent-ils? Est-ce que la ville les libère ou les confine? Sont-ils vivants? Ce lieu existe ou il est mythique? Est-ce qu’on se regarde ou on s’évite? Autant de questions qu'il n'y a d'humains. ‘’

 
Vign_FLEURITURES

La Galerie d’art uNo présentera du 1er au  29 avril 2018 l’exposition Fleuritures de notre prochaine artiste invitée, Luce Lamoureux. Le vernissage aura lieu le dimanche 8 avril de 14 h à 16 h, en présence de l’artiste.

Luce Lamoureux, peintre de la fleur, explore l’acrylique en suggérant les fleurs par des formes souvent près de l’abstraction en complicité avec des harmonies de couleurs intenses.

Dans l’exposition Fleuritures,  l’artiste Luce Lamoureux présente des œuvres lumineuses et éclatantes suggérant des fleurs avec élégance et un peu de folie. Son sujet de prédilection nous  transporte vers un autre lieu,   irréel, à la limite de l’abstraction où le plaisir est bien ressenti parmi les lignes courbes et arrondies. Beaucoup de mouvement et une belle gestuelle qui font retomber des cascades de fleurs de façon aérienne et légère et nous amènent dans une rêverie exceptionnelle.

Une explosion de couleurs propose aussi un voyage intime et intérieur où la perception de la fleur reste discrète, mais toujours présente. On peut donc entrer au cœur  des fleurs où la ligne et les formes créent le mouvement de l’œuvre.  En parcourant ce mouvement, une certaine liberté est projetée et  nous plonge dans un monde de poésie. Nous pouvons ressentir le jeu entre l’éclat de la lumière et les effets de matière permettant à son pinceau de rendre une stylisation n’appartenant qu’à la vision personnelle de cette artiste.

 
Vign_Mouvances

La Galerie d’art uNo soufflera  sa quatrième bougie et par la même l’occasion, présentera  du 27 octobre 2017  au 28 janvier 2018, l’exposition Mouvances de notre  artiste invitée, Brigitte Dahan. Également, vous pouvez y voir les œuvres de nos artistes permanents. Le vernissage aura lieu le jeudi 9 novembre de 17 h à 19 h, en présence des artistes.

Dans l’exposition Mouvances, Brigitte Dahan s’interroge sur l’impact des nouvelles technologies sur notre vie sociale, notre psyché et notre évolution en tant qu’espèce. Conçue comme un parcours depuis les origines de la vie, l’exposition se déploie sur une ligne temporelle où l’être humain est tour à tour héritier d’une mémoire primitive, témoin d’une époque en pleine mouvance et projeté dans un avenir imaginé. Dans les installations et sculptures, parfois monumentales de l’artiste, les références organiques et technologiques se font écho, opposant la primitivité de l’argile à des composantes électroniques souvent intégrées aux œuvres. Son travail questionne l’avenir du genre humain dans un monde en pleine transformation.

Établie à Bromont en Estrie, Brigitte Dahan détient un baccalauréat en arts plastiques de l’Université du Québec à Montréal. Après avoir exploré la peinture et la photographie, elle se consacre à la sculpture d’argile. C’est de manière singulière qu’elle explore ce médium à travers la sculpture monumentale d’extérieur, l’installation, la murale ou la sculpture de petite dimension.

Elle participe régulièrement à des expositions individuelles ou de groupe dans diverses régions du Québec, dans des galeries, musées et jardins publics. Ses œuvres figurent dans diverses collections privées au Canada et aux États-Unis. Certaines de ses œuvres font également partie de l’espace public de la région estrienne.

 
Vign_SAVEURS

La Galerie d’art uNo présentera du 1er au 30 septembre 2017 l’exposition Saveurs d’urbanité de quatre photographes  invités, Colette Bordeleau, Denis Brien, Alain Charest  et Guy Rochette.  Le vernissage aura lieu le samedi 16 septembre de 13 h à 16 h.

Jouant avec le concept même d’urbanité, tout en fusionnant réalité et abstraction, l’exposition ne cherche pas à imposer une définition de l’urbanité, mais en suggère plutôt une interprétation.   Les images présentées se veulent être à la fois originales et séduisantes. Leur valeur est avant tout esthétique : elles visent à dépasser la description neutre, fonctionnelle et objective de l’espace urbain.

 Bien de notre temps, le concept traité dans ce projet commun a eu un effet non seulement sur la conception des images, mais encore sur la manière de les donner à voir.  Les artistes - photographes ont choisi de présenter leurs œuvres sur médium métallique et dans le même format carré. Chacun a toutefois exprimé sa vision personnelle tant par son choix d’image que par le traitement qu’il y a apporté.

 
Vign_ASHRAMA

La Galerie d’art uNo présentera du 29 mai au 30 juin 2017 l’exposition Ashrama de notre prochaine artiste invitée, Caroline Guernon. Le vernissage aura lieu le samedi 10 juin de 14 h à 16 h, en présence de l’artiste.

Ashrama signifie où les sages vivaient dans la tranquillité loin de l’agitation du monde, retirés dans la nature, dans la forêt ou la montagne. (source Wikipédia )

Pour l’artiste, cette exposition représente la recherche de ces lieux. Elle met en évidence une atmosphère paisible et harmonieuse entre la paix et la sérénité où chacun peut se retrouver. L’immensité du ciel est importante dans plusieurs tableaux. Aux yeux de l’artiste, diplômée maitre enseignante Reiki, ce ciel  présente l’union entre la vie terrestre et l’énergie divine et les moines qui apparaissent dans les paysages sont connectés en toute humilité avec l’énergie de vie. Remplis d’espoir et confiants, ils avancent détachés de la souffrance intérieure.

En regardant les tableaux, l’artiste invite le regard des gens vers leur propre regard intérieur vers la recherche de leur propre bonheur…

Caroline Guernon est passionnée par la peinture depuis son tout jeune âge. À l’âge de 12 ans, elle suit des cours privés de peinture à     l’huile. À cette époque l’artiste Ilio Piccioli devient son mentor pour elle puisqu’il est son enseignant d’art. Par la suite, elle étudie en arts appliqués au Cégep du Vieux-Montréal et poursuit sa formation à l’Université du Québec à Montréal où elle complète avec succès un Baccalauréat en enseignement des arts. C’est lors de son cheminement universitaire qu’elle est remarquée par Peter Krausz artiste international et enseignant qui l’encourage à développer sa technique dynamique.

Depuis, elle expose ses huiles et acryliques dans plusieurs Galeries d’art au Québec et aux États-Unis. Récipiendaire de quelques prix, dont le Prix de créativité à la Galerie Z et le Diane Towsend Pastel Award à Adirondack National Exibition, elle poursuit son parcours avec passion.

 
Vign_LES_RESCAPES

La Galerie d’art uNo présentera du 24 avril au 28 mai 2017 l’exposition Les rescapés de notre prochaine artiste invitée, Carole Arbic. Le vernissage aura lieu le samedi 13 mai de 14 h à 16 h, en présence de l’artiste.

Carole Arbic fascinée par l’abstraction et la puissance de la couleur, captivée par la nature dans son changement perpétuel et inspirée de la géographie, elle s’intéresse depuis plusieurs années à la notion de paysage.  Les rescapés, ce projet d’exposition exprime pour elle l’importance du mouvement qui intervient dans la formation des atmosphères émanant des paysages. Un mouvement qui vient de l’eau et du vent… ça bouge, ça défile, ça vole et ça flotte !

Constamment à la recherche de nouvelles textures et de nouveaux rapports chromatiques, elle reconfigure l’espace et travaille les plans par superposition et juxtaposition. Les rescapés est une série d’œuvres aux couleurs vibrantes, un travail abstrait, d'un point de vue féminin, qui explore les effets d'un attirail de matériaux textiles (bouts de tissus, de toiles et de dentelles, rubans de corsage), amalgamés à un "dripping à la Pollock" et à des morceaux rescapés de ses propres toiles et palettes stratégiquement collés sur des surfaces pré-peintes. 

Elle est une artiste professionnelle, membre du RAAV et ses œuvres font partie de collections publiques et privées. 

 
 
Vign_Carton_DebbyTalbot_Repai_e_res

La Galerie d’art uNo présentra du 20 mars au 23 avril 2017 l’exposition Repai(è)res de notre prochaine artiste invitée, Debby Talbot.

Debby Talbot est titulaire d'un baccalauréat en Arts visuels et médiatiques de l'Université du Québec à Montréal. Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs lieux de diffusion au Québec. Son approche de la peinture ainsi que sa matérialité ont été reconnues par ses pairs lors de l'exposition Paramètre 2012 organisée par l'UQAM, en remportant la bourse d'excellence en peinture de la Fondation McAbbie.

Passant par l'intimité, la vulnérabilité ou la méfiance, on peut lire dans ce travail la piste d'une évasion face à une société obsédée par la perfection et les apparences. Transposés dans cette nature sauvage, les caches et camps servent d'exutoire face aux balises préétablies par nos sociétés conformistes. L’artiste recherche ce qui définit l’essentiel en-soi, le retour à sa nature brute, lâchant prise sur les standards imposés. Les "Repaires" sont centrés et représentés de face, mais partiellement dissimulés et à distance. Cette disposition positionne l'observateur dans une situation de surveillance voire même de voyeurisme. Ces Repaires,  parfois rustiques et précaires, remettent en question le confort ou l'inconfort. À travers la matérialité des tableaux,  il se crée une interaction avec celui qui le regarde; de près, il en voit la pulsion par l'accumulation dans ce chaos de morceaux de peinture et en découvre sa vraie nature à mesure qu'il s'en éloigne. Par ces différents points de vues, on retrouve une coévolution entre ces deux homophones; Repères et Repaires.

 
Vign_LE_CURIEUX_DESTIN_D’UN_MERCK_INDEX

La Galerie d’art uNo présente du  1er décembre 2016 au 22 janvier 2017 l’exposition Le curieux destin d’un Merck Index de notre prochaine artiste invitée, Caroline Noël. Le vernissage aura lieu le dimanche 4 décembre de 14 h à 16 h, en présence de l’artiste.

Artiste peintre autodidacte, c’est en 2007 qu’elle s’engage dans un processus d’autoformation au cours duquel elle multiplie les heures d’études personnelles et participe à plusieurs formations offertes par la Faculté des arts visuels de l’Université Laval à son École d’été de Percé. Originaire de la région de Montmagny, Caroline Noël a vécu plusieurs années à Québec et elle est Gaspésienne d’adoption depuis 1996. Elle vit et a son atelier à Pabos.

Voici quelques mots de l’artiste :

‘’Je vous présente des œuvres qui ont comme point commun d’inclure les pages d’un livre en particulier : « The Merck Index, Tenth Edition ». Le Merck Index est un vieux livre de chimie que je trimballe depuis l’époque de mes études en biochimie, entre tablettes empoussiérées et fonds de boîtes. Rescapé in extremis d’un grand ménage en 2013, la finesse et la douceur de son papier l’auront sauvé de la grande déchiqueteuse.

Depuis lors, ses pages sont devenues un substrat pour mes expérimentations et sont à la base de ma façon de travailler en techniques mixtes, mariant entre autres, peinture acrylique et papier cousu. Dans un processus guidé par l’instinct, mes œuvres se construisent par couches successives de création tantôt intuitives et spontanées, tantôt plus maitrisées. Ces couches se déposent au fil des jours et chacune renferme un instant présent vécu qui transparait plus ou moins dans les étapes suivantes.’’

 
Vign_KG

La Galerie d’art uNo présentera du  1er au 30 novembre 2016 l’exposition Matières,  textures et transparences  de notre prochaine artiste invitée, Karolle Grondin.

Le vernissage aura lieu le samedi 5 novembre de 14 h à 16 h, en présence de l’artiste. 

Artiste peintre autodidacte, elle expérimente depuis 1991 les différents médiums et techniques de la peinture, du dessin et du collage. Elle est finaliste de la 13e édition du Galart de Culture Centre-du-Québec pour le Prix Arts visuels Télé-Québec 2016.   

Voici quelques mots de l’artiste :

‘’ Littéralement fascinée par  le monde minéral ainsi que par  sa genèse; par la capacité du roc et de la matière de se transformer, de garder les empreintes et les traces du passage du temps, j’ai décidé d’assumer complètement cet engouement  et d’explorer les résultats de mes propres traces dans la matière.

M’inspirant de mes photographies de rochers, de murs de ciment  et de lieux escarpés, je crée  et provoque des reliefs et des textures avec les papiers et avec la matière acrylique. Je les sculpte, les accentue, les estompe, y laissant au passage mes propres traces et symboles personnels.

Mon processus créateur m’apparait une métaphore du façonnement de la personnalité. Chaque être humain doit choisir ce qu’il laisse dernier lui, ce qu’il souhaite accentuer; réagissant devant les  imprévus et les aléas de son parcours de vie.

Il a de plus le loisir de cacher ou de dévoiler à l’autre ce qu’il est. Cet autre qui interprétera ses traces avec son propre prisme; qui leur donnera une signification personnelle.   L’être humain doit donc  accepter que ce qu’il laisse  voir et entrevoir puisse être transformé.‘’

 
Vign_Instinct_animal

La Galerie d’art uNo présente du  1er au 30 septembre 2016 l’exposition Instinct Animal de notre prochaine artiste invitée, Karine Dezainde. Le vernissage aura lieu le jeudi 8 septembre de 17 h à 19 h en présence de l’artiste.

Karine Dezainde est installée à Québec depuis 9 ans, où elle a obtenu une maîtrise en arts visuels et enseignement des arts au collégial. Elle travaille continuellement sur sa pratique artistique et elle expose sur une base régulière ses œuvres. Également, elle fait des prestations de peinture en direct pour des évènements particuliers. De Sherbrooke, en passant par Rimouski, la Côte-Nord et enfin Québec, sa pratique artistique n’a cessé d’évoluer.  Parallèlement, elle enseigne en arts plastiques au Cégep Garneau à Québec.                                                               

Voici quelques mots de l’artiste :

''Les arts et l’enseignement des arts sont toute ma vie. Ensemble, ils me donnent un équilibre parfait. Je transmets ma passion et mes connaissances en enseignant et les étudiants alimentent mes réflexions sur ma pratique artistique.

Mes derniers tableaux traitent de la révolution numérique, le progrès technologique, qui rappelle l’époque de la révolution industrielle, car elle affecte presque toutes les sphères de notre société et entraine des changements majeurs. L’humain se détache du réel et vit de plus en plus dans un monde virtuel où les choses ne sont plus tangibles. Parfois la ligne est mince entre la vie réelle et la vie virtuelle.

Mes œuvre tentent à démontrer ce progrès technologique et se présente comme un appel à la réflexion, tant d’un point de vue humain, spirituel qu’esthétique. Dans mes tableaux, la faune est en transformation, elle tente de disparaitre, elle est pixellisée, schématisée, réaliste, abstraite, en mutation. Toutes les ondes électromagnétiques, découlant de ce progrès technologique, peuvent-elles nuire à la faune et faire perdre leurs repères? Peuvent-elles modifier ou fausser l’instinct animal?''

 
Vign_FF-recto

La galerie présente du 18 juillet au 31 août 2016 l’exposition Liberté d’expression - sur les traces des expressionnismes de notre prochaine artiste invitée, Françoise Falardeau.

Originaire de Montréal, Françoise Falardeau a étudié en graphisme avant de travailler plus de trente ans à la Société Radio-Canada, principalement comme designer. En 2014,  elle a obtenu un certificat en arts visuels à l’UQAM. Depuis 2010, elle se consacre entièrement à son art en maintenant une production professionnelle soutenue.

C’est au décès de son père en 1999 que l'Art prend une place privilégiée chez elle, lui-même artiste elle a hérité de son matériel et a bénéficié de son vivant de son amour pour l'Art. Sa passion s'est développée au gré de ses expériences artistiques où elle a appris à maîtriser les techniques des différents médiums et sculpture. Peindre, sculpter et créer sont pour elle un mode d'expression qui lui permet d'interpréter et transposer ses émotions, qu’elles soient joyeuses ou tristes. Françoise Falardeau a son actif plusieurs expositions solos et collectives. 

Voici quelques mots de l’artiste :

‘’Je vous offre à travers mes tableaux «Une vision émotionnelle et subjective du monde». 

Mes œuvres sont témoins de ma recherche dans une perspective «Expressionniste Allemande».  Les couleurs vigoureuses, les lignes tragiques et les formes subtiles des œuvres de Kirchner, Schiele, Marc exercent une influence sur mon travail artistique. Leur interprétation de la réalité émotionnelle ou caractérielle est souvent exagérée, déformée et forcément subjective.

Séduite par ces maîtres, je laisse de côté les contraintes reliées à la production artistique, pour laisser place à l'émotion et la «libre expression».

Mon intention n'est pas de reproduire exactement la forme réelle, mais de rompre l’exactitude des proportions, transgresser la réalité de l’espace et créer une nouvelle harmonie des couleurs. Mes créations sont en mutation constante et elles ne s'inscrivent pas dans un mouvement ou dans une mode contemporaine.  Elles essaient simplement de refléter qui je suis…l’audace, la joie de vivre, mon esprit carnavalesque’’.  

 
Vign_Carton-Animal_Nation-recto

La Galerie d’art uNo présentera du 30 mai au 17 juillet 2016 l’exposition Animal Nation de notre prochaine artiste invitée, Sylvie Plante. Le vernissage aura lieu le samedi 11 juin de 14 h à 16 h en présence de l’artiste. Soyez les bienvenus!

Artiste en arts visuels œuvrant dans les domaines du dessin, de l'estampe, de la peinture et de la sculpture, la démarche de Sylvie Plante se veut protéiforme et exploratoire, passant par une variété de médium, matériaux et supports par lesquels l'artiste se sent interpellée.

Son projet d'exposition Animal Nation est un voyage au cœur même du thème le plus cher à l'artiste: les animaux. Elle a décidé de nous convier à une rencontre visuelle dont l'esthétique se nourrit à la source même d'un langage poétique qui vise à transcender l'une des plus grandes dichotomies: l'Un et le Multiple.

Derrière ce qui ne pourrait être que pur jeu de formes et de figures, un propos philosophique s'en dégage clairement: comment atteindre et maintenir UNE unité dans la perspective inévitable de la confrontation avec la multitude? Comment chacun peut-il préserver son identité, sans être avalé ou amalgamé par le multiple?

Chacune des œuvres illustre la devise "E pluribus unum", l'unification du pluriel. Elles peuvent être perçues comme autant de grandes bêtes singulières et désarticulées lorsqu'elles sont regardées dans leur globalité.

Voici quelques mots de l’artiste :

‘’Fascinée par l'art primitif, les représentations minimalistes gravées dans la pierre des grottes de Lascaux et l'art des cultures ancestrales, je m'inspire en puisant à l'origine du temps, ‘’In illo tempore’’, lieu premier de la rencontre initiale de l'Être et du Temps. J'illustre et traduis une mythologie personnelle d'un bestiaire qui, issu du magma cosmique, quitte le difforme et l'informe pour manifester son urgent désir de naître. De ce chaos originel jaillit un archaïsme onirique où s'entremêlent et s'amalgament le minéral, le végétal et l'animal, dans une pulsion première qui donne à la vie son sens sacré.

Telle une calligraphe, mes interventions s'exercent par la répétition de lignes, de traits, de courbes, de sillons et de cercles, en quête de reconnaissance d'éléments figuratifs tels que: des regards, des têtes, des becs ou des nasaux, des vues aériennes et topographiques de paysages, forêts, boisés et cours d'eau, magnifiant ainsi la naissance ou la renaissance d'un nouveau royaume, à l'aube d'une nouvelle Terre, expression d'un nouvel espoir’’.

 
Vign_Walton

La Galerie d’art uNo présentera  du  1er au 29 mai 2016 l’exposition Décousues  de notre prochaine artiste invitée, Patrycja Walton. Une douzaine d’œuvres  y seront  présentées et le vernissage aura lieu le dimanche 15 mai de 14 h à 16 h en présence de l’artiste. Soyez les bienvenus!

Patrycja Walton a étudié en Art et Design au St. Lawrence College à Brockville, Ontario, et à l’Alberta College of Art and Design à Calgary où elle obtient le diplôme  en Textile Design. Également, elle a suivi d’autres formations à l’Institut Simone de Beauvoir au Centre des Arts visuels de Westmount, ainsi qu’à l’École d’été Internationale de Percé. En 1985, Patrycja s’établit à Montréal où elle produit des séries des tableaux en acryliques inspirés de thèmes variés. Plusieurs de ses tableaux font parties de collections privées et publiques  au Canada, aux États-Unis, en France et en Suisse.

Voici quelques mots de l’artiste :

Cette sélection éclectique de peintures représente mon utilisation ou interaction avec la toile par collage, pochoirs et plus récemment, un bandana.

L'image de la robe est un emblème qui représente évidemment la figure féminine, et moi en tant que femme, je désire démontrer le monde de la couture qui a fait partie de mon éducation.

Les collages de motifs de couture et les textes imprimés jouent avec l’apparence du corps féminin, et ils font référence à notre obsession de l'intervention cosmétique pour modifier notre état physique. 

Mes œuvres sont influencées par mon environnement, plus précisément mon atelier qui était auparavant une manufacture du textile. Également, ma pratique est marquée de mon expérience dans la tradition d’artisanat féminin, ainsi qu’une formation en métiers du textile.

La série bandana me met au défi en réduisant ma vision, mais je dois tout de même garder le contrôle sur les couleurs. En effet, je peins de manière aveugle, puisque le bandana m’enlève la capacité de voir, forçant ainsi mon intuition à communiquer avec la toile.

 
Vign_Visions_urbaines

La Galerie d’art uNo située au 809 avenue Cartier (2e étage) présentera du 1er au 30 avril 2016 l’exposition Visions urbaines de notre prochaine artiste invitée, Geneviève Roy. Une quinzaine d’œuvres  y seront  présentées et le vernissage aura lieu le samedi 9 avril de 14 h à 16 h en présence de l’artiste. Soyez les bienvenus!

Originaire de Québec, Geneviève Roy vit et travaille à Montréal depuis 1990. Parallèlement à une formation d’architecte acquise à l’université Laval, elle détient un baccalauréat en Beaux-arts de l’université Concordia. Depuis 1995, elle réalise des expositions solos et collectives à Montréal, Québec, Lyon et New York.   Après plusieurs années à exercer le métier d'architecte, elle effectue un virage en 2010 et combine depuis sa carrière artistique à celle d’enseignante en design d’intérieur.

Voici quelques mots de l’artiste :

L’exposition  Visions urbaines propose un regard autre sur la ville et les multiples empreintes et fragments qui la façonnent. À partir des clichés photographiques,  une série de toiles et de photomontages imprimés sur papier ont été réalisés.

C'est au gré d'errances urbaines  dans  les zones moins fréquentées de mes deux ports d'attache, Montréal et Québec, que je découvris,  à travers la lentille de ma caméra, toute la richesse et le potentiel esthétique de ces multiples  artefacts urbains, dont les échelles variables révèlent la ville dans toute sa complexité.

À travers ces fragments signifiants, c'est l'essence et l'énergie de la ville  qui sont évoquées.  

 
Vign_Carton_Invitation_NadjejdaGilbert-recto

La Galerie d’art uNo présentera du  22 février  au 31 mars 2016 l’exposition Dévoilement  de notre prochaine artiste invitée, Nadjejda Gilbert. Une dizaine d’œuvres  y seront  présentées et le vernissage aura lieu le jeudi 25 février de 17h à 19h en présence de l’artiste. Soyez tous les bienvenus!

Nadjejda Gilbert est une artiste peintre émergente en art figuratif contemporain. Ses années d’études en art visuel et en communication graphique, ainsi que son parcours professionnel en art graphique lui permettent aujourd’hui de dévoiler ses œuvres inédites empreintes d’émotions et d’intensité.

Dans l’exposition Dévoilement, l’artiste Nadjejda Gilbert nous révèle ses bribes d’existence par le biais de peintures représentant l’humain. La vie est un livre dans lequel on écrit une histoire tout au long de son existence. Les souvenirs, les émotions, les croyances nous habitent et nous transforment pour façonner notre identité. Tel un tatouage, l’essence est gravée sur notre peau. Homme, femme, jeune et moins jeune, tous ont un vécu que l’artiste essaie de transposer. Que l’on regarde la toile de près ou de loin, les sujets semblent avoir leurs propres histoires à raconter. À vous d’y voir la vôtre.

Également, vous pouvez y voir les œuvres de nos artistes permanentes à travers une diversité de médiums et d'approches artistiques contemporaines toutes aussi inspirantes les unes que les autres.

 
Vign_Couleurs_et_mouvements

Galerie d’art uNo présentera du 6 juillet au 16 août 2015 l’exposition «Couleurs et mouvements»  de notre prochaine artiste invitée, Nicole Thozet.

Nicole Thozet est née dans une famille italienne et elle réside actuellement aux États-Unis. Dès son enfance, elle évolue dans un milieu où l’art sous toutes ses formes était omniprésent. Depuis toujours, le dessin et la peinture animent ses moments de liberté. Influencée par les peintres Nicolas de Staël, puis Zao Wou-Ki, Nicole s’engage vers un travail où l’abstrait rencontre parfois le figuratif.

Pour elle, vivre dans différents pays et régions ensoleillés tels que la Tunisie, Tahiti et le sud de la France, a été un atout majeur quant au choix des tons qu’elle lance sur la toile. Autodidacte dans sa formation artistique, elle doit son expérience à la vie, à sa proche union avec la nature et à ses voyages à travers le monde. C’est au cours de ses flâneries autour du globe qu’elle puise les émotions qu’elle sait restituer dans son exploration de la matière et qu’elle vous invite à partager, comme si vous aviez voyagé avec elle.

Depuis qu’elle peint, Nicole Thozet a fait plusieurs expositions en France et aux États-Unis. Ses toiles ont déjà été vendues à travers le monde ; collections privées à Paris, dans les Caraïbes, au Canada, aux États-Unis, aux Pays-Bas, en Israël et au Mexique.

 
Vign_LE_6E_SENS

La Galerie d’art uNo présentera du 1er juin au 5 juillet 2015 l’exposition «Le 6e sens »  de notre prochaine artiste invitée, Marie-Josée Bergeron. Une quinzaine d’œuvres  y seront y seront  présentées et le vernissage aura lieu le vendredi 12 juin de 17h à 19h.

Dotée d’un diplôme en arts plastiques, d’études en histoire de l'art et d’un Baccalauréat en arts appliqués option design,  Marie-Josée Bergeron amorce une pratique professionnelle en design qui sera marquée par la participation à la réalisation de kiosques pour différentes expositions et foires commerciales, la conception d’aménagements résidentiels et commerciaux, la gestion et la coordination de projets d’aménagement ainsi que par la participation en tant que chroniqueuse, experte en création à l’émission “Les saisons de Clodine” diffusée sur le réseau TVA.

En 2014, elle fut artiste favorite à la foire Spectrum de Miami en décembre dernier. Également, elle a reçu un prix d'excellence remis par le SIDIM (Salon International du Design de Montréal) pour son œuvre "Incendie " et une mention d’honneur du Musée des beaux-arts de Mont St-Hilaire en 2012.

 
Vign_Beaute_recuperee

La Galerie d’art uNo  présentera du 27 avril au 31 mai 2015 l’exposition « Beauté récupérée » de quatre photographes  invités, Colette Bordeleau, Denis Brien, Alain Charest et Guy Rochette. Plus qu’une  vingtaine photographies sur les divers supports y seront  présentées. Vous êtes cordialement invité au vernissage style ''cupcake et café'' qui aura lieu le samedi 9 mai de 13h à 17h.

Quatre photographes sont attirés par un lieu rempli d'objets abandonnés; quatre visions, quatre sensibilités, un projet.

Un espace qui cache un nombre impressionnant de souvenirs recelant une beauté à apprivoiser. La nature envahie les lieux, ronge carcasses et autres articles, il faut défricher pour en découvrir la splendeur.  Jeunes ou vieux, de métal, de bois, de tissus ou autres matériaux, ils leur offrent une nouvelle vie. 

En portant un regard attentif sur ce qu’ils découvrent, ils racontent des histoires, heureuses ou tristes.  Par l'image, ils donnent une nouvelle beauté à ces morceaux de souvenirs où les mises en scène sont naturelles ou développées.

Divers supports photographiques sont utilisés pour partager et révéler le caractère unique des sujets.

Également, vous pouvez y voir les œuvres de nos artistes permanentes à travers une diversité de médiums et d'approches artistiques contemporaines toutes aussi inspirantes les unes que les autres.

 
Vign_Mondes_paralleles

La Galerie d’art uNo présentera du 23 mars au 26 avril 2015 l’exposition « Mondes parallèles » de notre prochain artiste invité, Pierre Bureau. Une  quinzaine d’œuvres réalisées au pastel sec y seront  présentées. Vous êtes cordialement invité au vernissage qui aura lieu le vendredi 27 mars de 17h à 19h. 

Pour Pierre Bureau, 1976 fut une année de découvertes et l'aboutissement d'une recherche amorcée depuis plusieurs années où l'artiste cherchait le médium parfait pour rendre palpable sa fascination du ciel et des nuages.   C'est en produisant les décors d'un film d'animation qu'il a découvert le pastel sec, à la toute fin de son baccalauréat en Arts plastiques à l'Université Laval. Ce fut la révélation! Le pastel sec, testé sur différents papiers, devint le médium parfait pour créer ces atmosphères inspirées de la lumière solaire filtrée par les nuages. Voici quelques mots de l’artiste :

''Je plane au-dessus de deux mondes, les arts visuels et l’astronomie. Le premier me parle de champs de couleurs, de lumière naturelle, de mondes oniriques ; le deuxième de lumière primordiale, d’univers multiples, de cosmologie, de physique quantique. La poussière d’étoiles est devenue mes craies pastelles et le champ d’exploration mon papier blanc, fidèles compagnons depuis 39 ans.

Créer un « nouveau » monde à partir d’une feuille blanche, c’est un peu comme le Big Bang de la créativité où « tout y est » mais l’énergie n’a aucune forme, couleur ou texture. Tout est blanc… d’intention.

En fait, je ne suis pas créateur, l'Univers, à travers moi, l'est!’’

Également, vous pouvez y voir les œuvres de nos artistes permanentes à travers une diversité de médiums et d'approches artistiques contemporaines toutes aussi inspirantes les unes que les autres. Galerie d’art uNo est heureuse d’accueillir une nouvelle artiste au sein du collectif permanent de la galerie, Françoise Issaly.

 
Vign_Conjoncture_et_autres_perspectives

La Galerie d’art uNo présentera du 16 février au 22 mars 2015 l’exposition «Conjoncture et autres perspectives» de notre prochaine artiste invitée, Françoise Issaly.

Pour l’exposition Conjoncture et autres perspectives, Françoise Issaly expose des œuvres de sa série Plis & Formes. Si les plis de sa série renvoient à la pensée baroque de Leibniz et à sa métaphysique, les formes, elles, puisent aux concepts les plus avancés de la géométrie et de la physique et flirtent même du côté de la théorie des cordes. Les œuvres sont essentiellement de format carré jouant sur les équilibres et déséquilibres. Juxtaposant les formes trouvées dans son environnement, elle explore la peinture même ainsi que la tridimensionnalité et son illusion.

Diplômée de l’université Paul Valery à Montpellier et de l’université Michel de Montaigne à Bordeaux en France où elle a obtenu un DEUG en Arts plastiques mention ISAV, une Licence puis une Maitrise en Arts plastiques option Peinture, suivi d’un D.E.A. avec mention en Communication Arts et spectacles.

Elle a à son actif plus d’une 40e d’expositions solo et de groupe au Québec, aux États-Unis (Maryland et Californie) ainsi qu’en Europe (France et Allemagne) et en Malaisie (Langkawi Art Biennal. Depuis plus de 20 ans elle s’implique dans les arts visuels en tant qu’artiste professionnelle et  récemment, Françoise Issaly a reçu le Prix Femmes en Affaires 2014 pour sa contribution au monde de l’art.

Également, vous pouvez y voir les œuvres de nos dix artistes permanentes à travers une diversité de médiums et d'approches artistiques contemporaines toutes aussi inspirantes lesunes que les autres.

 
  .
 
Vign_Carton_Transfigurations

La Galerie d’art uNo présentera à l’Espace d’exposition uNo du 11 décembre 2014 au 18 janvier 2015 l’exposition «Transfigurations» de quatre photographes émergents. Le vernissage aura lieu le vendredi 12 décembre de 17 h à 19 h. Soyez les bienvenus!

Cette exposition illustre les liens entre l’urbain et l’imaginaire, entre les corps et les paysages, entre les êtres animés et inanimés. Au travers de sa caméra, l’artiste se sert de sa lucidité, de son rapport sensible aux autres et au monde pour saisir les échanges subtils entre les êtres dans les présences comme dans les absences, pour rendre compte de moments fragiles et décisifs. Temps suspendu, silences, rien à voir, tout à voir, juste savoir qu’à chaque instant s’ouvre à nous le vaste champ des  possible. 

Venez voir le travail de Céline Touchette, Danielle Dupont, Denis Morrissette et Jean-Pierre Delage!



 

 
Vign_SILENCE_MURMURE_DU_PASSE

Vous êtes cordialement invités à visiter la nouvelle exposition  « Silence murmuré du passé »  de notre prochaine artiste invitée, Emmanuelle Breton. Une vingtaine d’œuvres inspirées de la ruralité et des grands espaces du Québec  y seront  présentées du 1er au 31 août 2014.

Emmanuelle Breton, artiste professionnelle de Lac-Etchemin, privilégie le médium de l’estampe en recourant à la linogravure, au gaufrage et au chine collé sur papier. Elle aborde, sous la thématique de l’identité, ce qu’elle est au moyen d’une symbolique qui lui est personnelle. Les lignes épurées de ses dessins incarnent des traces de sa vie présente et passée : souvenirs, rencontres, sentiments. La ruralité se répercute dans tout le travail de cette artiste qui, par un questionnement sur l’identité, traduit cette thématique à travers les idées de racines et de traces. La nature qui l’environne ainsi que les gens qui l’entourent incarnent cette ruralité pleinement assumée. 

Également, vous pouvez y voir les œuvres de nos dix artistes permanents. 

 
.
 
Vign_ERRANCE

La Galerie d’art uNo située au 809 avenue Cartier présentera deux nouvelles expositions du 5 mai au 8 juin 2014 : l’exposition «Micro paysages»  de l’artiste permanente de la galerie, Günes Hélène Isitan et «Errance»  de la prochaine artiste invitée, Brigitte Savoie.

Le vernissage aura lieu le jeudi 15 mai de 17h à 19h en présence des artistes et vous y êtes cordialement invités.

Brigitte Savoie travaille à l’acrylique et ses toiles légèrement texturées vibrent de tonalités chaudes et lumineuses en contrepoids à l’angoisse existentielle de cette recherche d’enracinement. Son univers évolue constamment, mais sa préoccupation demeure la condition humaine dans ses aspects les plus intimes et les plus fragiles.

Voici quelques mots de l’artiste :

Avec un métier en laboratoire où le rationnel prenait toute la place j’ai eu besoin d’explorer les sensations, impressions, perceptions fragiles et fugaces  qui m’habitaient. Est alors apparu un univers qui questionne les relations de l’homme au monde physique dans lequel il circule. Ses errances à la recherche de sa place dans la cité, son sentiment de solitude, sa nostalgie, son besoin de l’autre mais aussi son désir tenace de s’inclure dans ce monde surdimensionné sont rendus dans une atmosphère urbaine dense et vertigineuse.  Parfois des rencontres ont lieu, des havres apparaissent, la nature refait surface.  Dans ce monde urbain la lumière est omniprésente, l’espace se creuse pour créer un passage, l’espoir est permis… 


 
Vign_affiche-UNO

Vous êtes cordialement invités à visiter l’exposition « Fragment de mémoire »  de notre prochain artiste invité, Roger Audibert. Une quinzaine d’œuvres seront présentées du 31 mars au 4 mai 2014 à la Galerie d’art uNo, située au 809 avenue Cartier.Il nous fera grandement plaisir de vous compter parmi nous lors du vernissage, le vendredi 4 avril de 17h à 19h.

Depuis plus de 35 ans, Roger Audibert travaille dans le domaine des arts visuels et depuis 2012, il travaille sur la thématique « Fragment ». Pour cette thématique, l’artiste utilise des grandes impressions noires et blanches en travaillant dans l’atelier avec un logiciel spécialisé.  Grâce à cet outil, il a accès à une multitude d’applications et d’effets,  en donnant l’illusion d’une troisième dimension.

Voici quelques mots de l’artiste : 

Fragment de mémoire...
Fragment du temps…le temps qui me fait regarder vers l’avant,
images côtoyées tous les jours s’estompent dans mon cerveau
essayant de les conserver, mais elles se  défragmentent...




                                                                                                                         

 
Vign_so-paradoxe-nuit-noir--invitation-WEB-600px-large

Vous êtes cordialement invités à visiter la très belle exposition «Le paradoxe de la nuit noire» de l’artiste invitée, Sophie Ouellet. Une sélection de ses neuf œuvres sera présentée du 16 février  au 16 mars 2014 à la Galerie d’art uNo.

Voici quelques mots de l’artiste :

Au travers de nos périodes les plus sombres, plusieurs étoiles peuvent nous diriger sur des chemins plus cléments.
Prenant son élan de nos peurs et de nos angoisses, la lumière et le mouvement se révéleront progressivement à nous dans une mélodieuse litanie des couleurs :

« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Je vous invite donc à explorer le mouvement figé de mes œuvres et à vous découvrir dans la profondeur de ses ombres, ses lumières, ses textures et ses espaces.

 
Vign_UNO

Vous êtes cordialement invités à visiter l’exposition « Naturellement » de Nathalie Guérin, la première artiste invitée en 2014. Une sélection de ses treize œuvres sera présentée du 16 janvier au 16 février 2014 à la Galerie d’art uNo, située au 809 avenue Cartier.

Par une gestuelle émotive, intuitive et spontanée, Nathalie Guérin aime donner naissance à ses tableaux mi- abstraits mi-figuratifs,  laissant au spectateur pleine liberté à l’interprétation.

Nathalie sera présente à la galerie dimanche prochain le 26 janvier entre 11 et 15 h pour répondre aux questions à propos de son processus créatif. Sentez-vous donc libre de vous présenter à notre galerie ! 

Également, vous pouvez y voir les œuvres de nos dix artistes permanents à travers une diversité de médiums et d'approches artistiques contemporaines toutes aussi inspirantes les unes que les autres.

 

.

 
 
 
 

APPEL DE DOSSIERS

ARTISTES INVITÉS

Vous aimeriez exposer à la Galerie d’art uNo comme artiste invité ou vous avez un projet intéressant  et vous voudriez l’intégrer à la programmation annuelle de la galerie avec nos artistes permanents, écrivez-nous à  info@galerieuno.com et  unogalerie@gmail.com  (il faut envoyer le dossier aux  deux adresses courriel).

Nous acceptons  la soumission d’un dossier  uniquement par courriel.

Le dossier doit  contenir les éléments suivants:

  • une lettre de présentation de votre projet
  • votre curriculum vitae
  • votre biographie
  • votre démarche artistique
  • votre dossier visuel (10 œuvres récentes en format JPEG)
  • une fiche descriptive de vos œuvres, incluant les prix
  • une liste des galeries qui vous représentent sur une base permanente (s’il y a lieu)
  • votre photo personnelle en format JPEG
  • vos coordonnées complètes
  • un lien vers votre site internet (s’il y a lieu)
  • tout autre détail que vous jugerez opportun 

Nous faisons parvenir par voie électronique une confirmation de réception pour chaque dossier reçu. Les dossiers reçus seront évalués par le comité de sélection en juin. Les choix du comité reflèteront  les intérêts et l’orientation de la galerie. La durée d’exposition pour les artistes invités est entre 1 ou 2 mois,  selon notre calendrier d’exposition. À noter que la Galerie d’art uNo n’est pas un espace locatif.

Date limite pour soumettre un dossier est le 31 mai 2017.

Seuls les artistes dont le dossier a été retenu seront contactés dans la deuxième moitié du mois de juin.

Merci pour l’intérêt que vous portez à la Galerie d’art uNo!

 
.
 

 

 

 .

 
© Tous droits réservés Galerie d'art uNo 2013-2016
Créer un site avec WebSelf