Arts contemporains
À la rencontre de l'innovation et de l'originalité
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
 
Vign_IMG_1323

Notice biographique

Pierre Mercier, artiste peintre, est né à Québec le 6 novembre 1942. Vers l’âge de 6 ans, la famille déménage à Montréal, Mercier y demeurera jusqu’au milieu des années 60. Il fréquentera différentes écoles, dont le Collège de Saint-Laurent. C’est en 1964 que débute sa formation artistique par des cours du soir offerts à l’École des Beaux-arts de Montréal sur la rue Sherbrooke, institution qu’il fréquentera pendant deux ans.

En 1966, une occasion s’offre de revenir à Québec et c’est ici, depuis cette date qu’il a fait de Québec son lieu principal de résidence. Engagé comme administrateur chez un grand imprimeur de Québec. Il y rencontre Claude Cossette qui lui sera d’une aide précieuse pour qu’il puisse s’inscrire à l’École des Beaux-arts de Québec. Il aura entre autres Antoine Dumas comme professeur.

En 1969, suite aux études entreprises à Québec, il sera boursier du Québec pour étudier au School of Visual Art de New York. Il y restera deux ans.

De retour à Québec, il se refuse à compléter une maitrise en éducation à l’Université Laval. De cette expérience restera un certificat d’enseignement en arts plastiques aujourd’hui caché dans un grand tube rouge au sceau de l’université qui n’aura jamais servi. L’enseignement ne l’attire pas.

Il aura un atelier dans une grande maison de Loretteville et puis dans sa maison au centre-ville. Il a beaucoup voyagé, surtout en Europe, il a habité Paris pendant un court moment. Il connaît bien les États-Unis pour avoir visité les principales villes de l’est et de l’ouest du continent. Son travail l’y emmenant dans le cadre d’exposition de nature commerciale et industrielle.

C’est dans ce contexte que repose sa pensée plus libérale influencée par ses nombreux voyages à l’étranger, une pensée qui exige d’être nuancée et mesurer dans l’espace qui nous occupe.

 

Démarche artistique

De façon habituelle, il fait peu de dessins préparatoires et attaque directement la toile. Son approche intuitive repose sur le vécu, les impressions, les effets, les situations qui l’interpellent. Il travaille avec l’acrylique et le crayon de graphite. Un travail fastidieux où se superposent plusieurs approches au plan visuel pour disparaître afin de donner naissance à une version finale qui dans les faits ne constitue qu’une étape dans la quête des voies intérieures. Déformation, oubli, les lignes s’étirent, se reconstruisent et s’adaptent à nos réminiscences, souvenir d’état antérieur. Une sorte d’ambiguïté séductrice.

 

 

 

En positionnant le pointeur sur l'image vous obtenez la description d’œuvre.
Pour visionner les photos vous pouvez utiliser la barre d'outils (en haut à droite de la photo).

 
© Tous droits réservés Galerie d'art uNo 2013-2016
Créer un site avec WebSelf